Le dispositif est particulièrement dédié aux territoires ruraux, dans lesquels l’accès aux soins et à leur coordination est très difficile, du fait d’une offre dispersée et concentrée sur les zones urbaines.

Pour mettre au point ce nouveau dispositif de proximité pour l’inclusion sociale et scolaire des enfants à besoins particuliers, l’association la Maison des Enfants Extraordinaires s’est dotée d’un premier site d’expérimentation, dans lequel elle élabore, met en œuvre et évalue le concept MEEX.

Dès le démarrage du projet, l’ambition est d’élaborer, d’expérimenter et de valider un nouveau modèle.

 


Deux années ont été nécessaires pour concevoir les différents services de la MEEX. Cette phase de diagnostic a permis de développer une offre de services qui réponde aux besoins identifiés et non satisfaits sur le territoire Piémont Cévenol.

Les caractéristiques et le fonctionnement du territoire Piémont Cévenol sont semblables à de nombreux territoires ruraux en matière d’accès aux soins : l’expérience menée à Sauve doit permettre d’établir un modèle viable et de poser les bases d’un essaimage à d’autres territoires.

Il s’agit d’un modèle d’accompagnement thérapeutique et pédagogique :

  • Par la promotion et l’accès à des approches neuro-développementales comme clé de lecture des troubles du développement et de l’apprentissage dans un cadre pluridisciplinaire ;
  • Par l’accueil d’enfants présentant des difficultés d’apprentissage, toutes difficultés confondues, avec ou sans reconnaissance de ‘’handicap’’ ;
  • Par l’accompagnement de l’enfant et de l’ensemble des adultes qui l’entourent : parents, enseignants et soignants.

Il s’agit également d’un modèle de gouvernance :

  • En repositionnant les parents dans leur rôle central d’accompagnement du développement et de l’épanouissement de l’enfant en difficulté ;
  • En proposant un pilotage collectif de l’expérimentation par les différentes parties prenantes

Enfin, le modèle est aussi partenarial et économique :

  • La MEEX travaille en partenariat avec les acteurs médico-sociaux et scolaires présents sur le territoire afin de développer des services complémentaires ;
  • En mobilisant l’ensemble des acteurs publics et privés concernés (collectivités territoriales, assurances et mutuelles de santé, acteurs de la société civile, réseaux et associations), au-delà des acteurs institutionnels de la santé et de l’éducation qui ne peuvent plus répondre seuls aux enjeux posés par cette problématique. Les initiatives et expériences impulsées par la société civile en ce domaine peinent en effet à s’affranchir d’un modèle économique basé uniquement sur les financements publics.

Prix et récompenses

Prix Régional Coup de Pousse des Entreprises Innovantes en Languedoc Roussillon

Catégorie Graine d’entrepreneurs (2015)


Prix StartUp Day des Journées Nationales de l’Innovation Sociale

(Lyon-2015)


Entreprise Coup de Coeur du Salon régional MIDINVEST

destiné à connecter entreprises innovantes et investisseurs (Février 2017)


Cécile Martignac nominée au TRIBUNE WOMEN’S AWARDS Languedoc-Roussillon (2017)


Prix du Public – Le Comité national Coordination Action Handicap (2018)